Vases communicants de juillet par @C_Selac / Christopher Selac


DESTINATION INCONNUE

Je sais que j’ai espéré cet instant, d’y arriver, d’y être. Je l’ai idéalisé, je l’ai crû inaccessible. Et pourtant…

Quand tant d’autres se retrouvent confrontés à la réalité de ces jours et de ces voyages finalement ordinaires, marqués par un commencement et par une fin, je ne sais rien de ce qui m’attend, je ne connais pas la durée du voyage, sa destination même m’en est complètement inconnue.

J’embarque. Comme jadis d’autres explorateurs embarquaient sur les navires à l’assaut d’un océan à la finitude aussi certaine que la Terre alors était plate, à la recherche d’un autre passage vers le monde tel qu’ils le connaissaient.

A leur grande surprise, ils touchèrent des terres nouvelles, ils bouclèrent le tour d’une sphère plutôt que d’une assiette, ils changèrent la dimension du monde et leur propre dimension par la même occasion.

Dans une moindre mesure, à ma modeste échelle, c’est le même basculement. Un basculement terrible, une rupture d’équilibre, un brutal complément de soi. A quoi s’attendre ? Dans quel monde différent, étrange, vais-je prochainement être projeté ? Dans quelle existence parallèle vais-je être plongé, où je vais devenir subitement double, et où l’autre partie de moi vivra à côté de moi, en même temps que moi, en mon absence et mon silence aussi ? Où le regard des autres aura changé bien plus que je ne me serai transformé moi-même.

A l’aube d’embarquer vers cette destination inconnue, pendant quelques semaines, quelques mois encore, j’imagine quelle pourra être ma réaction lorsque, assis sur les bancs de cette même gare, dans les mêmes trains que ceux dans lesquels je prends place, je trouverai un lecteur, une lectrice, immergé dans mes livres. Oserai-je le déranger ? Me reconnaîtra-t-il ?

C’est moins l’effet de cette folle espérance qui se réalise que la multiplicité de ses conséquences qui m’affole. Il ne se passera peut-être rien : c’est même le plus probable. Il n’en arrivera même pas la moitié du quart.

Et pourtant l’intuition du sol qui s’ouvre sous mes pieds, moi qui en ai provoqué l’intense tremblement, m’assaille. Au cœur de ce voyage, dans ce grand plongeon vers une destination inconnue, je n’embarque pas seul. Au cœur de ce voyage, je ne pars pas seul : mon équipage, mon ancre, mon repère, la meilleure des assurances contre tout emportement, m’accompagnera.

Texte : Christopher Selac

Image : notsogoodphotography (Ibrahim Iujaz)

« Le premier vendredi du mois, chacun écrit sur le blog d’un autre, à charge à chacun de préparer les mariages, les échanges, les invitations. Circulation horizontale pour produire des liens autrement… Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre. » Vases Communicants

Christopher Selac m’a fait le très grand plaisir d’accueillir sur son site ma participation à ces Vases Communicants de juillet 2011.

Et pour ne rien manquer des beaux échanges de ce mois-ci :

Caroline Gérard et Martine Rieffel
Ana NB et Christophe Grossi
Quentin et Brigitte Célérier
Isabelle Pariente-Butterlin et G@rp
Camille Philibert-Rossignol et Joachim Séné
Pierre Ménard et Samuel Dixneuf
Anna Vittet et Justine Neubach
Piero Cohen-Hadria et François Bon
Christine Jeanney et Cécile Portier
Urbain trop urbain et Sofiléo
Juliette Mezenc et Jacques Bon
Loran Bart et Jérôme Wurtz
Jeanne et Olivier Lavoisy
Christophe Sanchez et Xavier Fisselier
Maryse Hache et Josée Marcotte
Franck Queyraud et Nicolas Bleusher
Dominique Hasselmann et Caro_carito

Publicités

4 réflexions sur “Vases communicants de juillet par @C_Selac / Christopher Selac

  1. bel échange tous deux. Louise, je n’arrive pas à mettre un commentaire sur le blog de Christophe (suis pas très douée non plus), alors te dis ici le plaisir de lire tes mots simples et pourtant percutants.

  2. Oui, très bel échange pour vous deux,
    vos deux textes résonnent fort en moi,
    et m’invitent à parler de mes vies intérieures,
    étrange cette capacité de dédoublement …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s